Patrimoine Historique

Étymologie

Le nom du village provient de l’homme d’Eglise Césaire  (470-542).
Évêque d’Arles en 502.
Nbr: 950 Nom des habitants : Acériens et Acériennes

Acériens célèbres

  • L’érudit et altruiste Athanase Jean connu sous le nom de « Docteur jean »
    est né le 24 novembre 1861 à Saint-Césaire dans une famille de vignerons.
  • René Boucher fut Maire de saint-Césaire, instituteur, résistant, membre du comité départemental de Libération, conseiller général .

    Monuments et lieux

    • L’Église de Saint Césaire: De style romane du coté droit et gothique du coté gauche (en photo)
    • Des Fontaines (lavoir et source) et anciens moulins (inactifs aujourd’hui) jalonnent la commune.
    • Les fours à Bujours pouvant atteindre 14 m de long ont disparus. Quelques traces sont visibles dans le bourg des Bujoliers.
    • Un site remarquable proche de la Roche à Pierrot prouve l’existence d’un commerce important au moyen age.Ce site dévoile entre autre un imposant coffre au fort creusé dans la falaise, identique au site de la Roque Saint-Christophe dans le Périgord.

    Anecdotes

    • L’actuelle « Pisciculture du moulin neuf » était aussi un ZOO dans les années 70 à 80.
    • Les trains des « chemins de fer de France » traversaient le village de part en part, dont la gare d’époque est devenue la salle des fêtes des Bujoliers.
    • Les bâtiments qui ont servis à la construction du restaurant des Bujoliers et à la mise en place du musée de la Mérine furent donnés à la commune par M. Vinet Emile (place Vinet).

    Préhistoire

    La Découverte de Pierrette
    C’est en 1976 que Monsieur B. Dubiny se promenant la canne à pêche sur l’épaule, découvre des sédiments intriguant, mis en évidence par un aménagement de chemin le matin même. Il alerte la mairie et le centre archéologique de Poitiers ; le site est protégé !
    Les fouilles sont conduites par François Lévèque de l’université de Poitiers en 1977.
    C’est en Juillet 1979, 3 jours avant la fin des fouilles, que l’on découvre le squelette partiellement conservé d’un homme de Neandertal (36.300 ans). Les fouilles révèlent un abondant gisement d’outils taillés, silex, ossements d’animaux, dans les strates de la fin du paléolithique moyen et du début du paléolithique supérieur, dans la couche châtelperronienne, juste au dessus du moustérien (- 40.000 ans). Les connaissances scientifiques de l’époque sont controversées. Cette découverte démontre l’existence de l’homme de Neandertal antérieur à 40 000 ans dans une couche stratigraphique dédiée jusqu’alors à homo sapiens. Cela prouve également que le châtelperronien (Châtelperron (OC) = Château Péron) n’appartient pas d’évidence à homo sapiens. 40 000 ans, c’est la période où Homo sapiens traverse les alpes, migrant de l’Afrique vers l’Europe.

    Pierrette est positionnée dans un trou, une sépulture, des pollens de fleurs (donc des fleurs) parsèment celle ci. conscience de la mort ? conscience de la vie ? le néandertalien trouve enfin un peu d’humanité auprès du monde scientifique encore très partagé.

    Des outils sont également trouvés. Taillés comme à Château Péron (site alors dédié à homo sapiens) que l’on nomme le « châtelperronien ».Mais alors à qui appartient cet art de la taille de pierre ? Sapiens ou Neandertal ? les deux ? un échange, une rencontre des espèces cousine ?

    Pierrette a une plaie de 7 cm au milieu du crane, cette fracture s’est recalcifiée. Preuve que Pierrette a été soignée, protégée, chauffée. Mais quel était son rôle ? Était elle avec une tribu néandertalienne ? A t-elle rencontré les Sapiens qui chassaient sur ce même territoire ? Bien des questions restent encore en suspend ! Il est donc affirmé que l’homme de Neandertal possède des savoirs faire aussi performants qu’homo sapiens. Il maîtrise le feu, est un grand chasseur, se fabrique des outils évolués. On peut pour ces nombreux faits se permettre de penser qu’il est doué de parole et certainement de langage. Doté d’un physique acclimaté au froid de l’Europe (période glacière), ayant conscience de la vie, cette espèce humaine est cousine d’homo sapiens (nos aïeux).

    Ce sont les 1ers hommes européens (descendants d’homo Erectus comme Sapiens), qui sont disparus subitement ! (?).
    Le croisement génétique des deux espèces n’est pas démontré possible … pour le moment.
    Un des grands mystères pour l’humanité est encore à élucider !
    Pierrette devient alors une des découvertes majeures pour l’humanité, remettant en question nos connaissances en paléoanthropologie, sur l’histoire de l’humanité .Le projet d’un « centre culturel » en hommage à l’homme de Neandertal (vallée Allemande) est défendu par le maire et député de l’époque « M. Boucher René ». Il aboutira en Mai-Juin 2004 à l’ouverture du « Paléosite » situé au dessus de « la Roche à Pierrot », parrainé par Yves Copens.

    Subventionné par les collectivités territoriales, il est sous la gestion d’une entreprise privée : « SOGECIE » 
    Visitez le Paléosite pour vous plonger un temps dans la vie de nos cousins : les Néandertaliens.
    Commenté par Thomasguide de la vallée du Coran.